Aṣṭāṅgamārga ou le noble chemin octuple

Chez les Bouddhistes, la voie qui mène à la cessation de la souffrance ainsi qu’à la délivrance totale se nomme « noble chemin octuple ». Elle est composée comme ceci :

1° La parole juste

2° L’action juste

3° Moyens d’existence justes

4° Effort juste

5° Concentration juste

6° Etablissement de l’être dans l’éveil

7° Vision juste

8° Pensée juste

Qui peut prétendre être juste ?

Même les tyrans disent faire ce qui est juste pour le « bien » de leur peuple.

Alors qui est juste ?

Les quelques menteurs qui utilisent posture sur posture,

tellement usées qu’ils ont la certitude d’être les plus justes de tous les justes.

Le juste est un concept.

Un sentiment.

Une illusion.

Le pire des pires peut prétendre être le plus juste des justes.

Il peut même être plus serein que le bienveillant qui voulait faire plus mais ne le put.

Tout se mentaliste.

Surtout les mensonges.

On parlera de degrés de vision inhérent à chaque individu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s