Désagrégation

Les quelques envies faites,

de néant, d’incomplétude,

dans les bras de la vie parfaite,

n’existent plus.

 

Tout prendre sans retenue.

Désagréger le psychisme,

jusqu’à même le superflu.

 

Un non-être accueillant l’expérience.

Son grand maitre le silence.

 

Se perdre sans cesse,

sur le chemin de la vie économique.

Alors que l’émerveillement et la gaieté,

sont les seules choses à cultiver.

 

Les désirs plus grands en non-désirs.

La vie plus grande en non esclave de soi.

 

Le Cosmos,

les démons

et l’éblouissement.

 

En paix.

En Toi.

Un commentaire sur “Désagrégation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s