M.

Nous naquîmes d’un Monstre.

Il n’en n’avait jamais assez.

Il fit en sorte que nous n’en ayons jamais assez.

Faisant de nous des consommateurs-consommant.

Des monstres.

Egocentrés.

Anthropocentrés.

Jusqu’à l’Anthropocène.

Monstres de Monstres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s