Guerre journalière

Tout est plus clair lorsque le soleil s’éteint.

Les complaintes et les mouvements tonitruants lointains.

Et tu voudrais ne plus jamais te lever,

pour ne plus avoir à hurler.

Te trouver une nouvelle place.

Mais tu te réveilles à nouveau,

avec tes révolutions et ton marteau.

 

Un commentaire sur “Guerre journalière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s