Dante

Je suis allé sur la tombe d’Alighieri. Il me dit. Rigoles-tu encore Atarax ? Vois-tu ton espèce ? Oui ? Non ? Regarde, toi aussi tu en fais partie. Les cercles sont là. Tu ne pourras rien y faire. Il t’a fait beau, grand et fort. Mais cela ne t’a pas empêché de tomber dans la plus profonde mélancolie. Jamais tu n’en sortiras. Sais-tu pourquoi ? Le Monde est en toi. Celui qui aurait dû encore plus !

Va, damné.

Publicités

E.

De ma propre tombe, je recherche les forces telluriques.

Ce monde m’est invivable.

Quand viendront les grands espaces frénétiques ?

Quand viendra la grande liberté ?

Je ne vois plus que des écraseurs d’âmes.