De l’imposture de sa propre vie

Il est très simple de se rendre compte si sa propre vie est un simulacre ; passer plus de temps à faire ce que l’on ne veut pas faire plutôt qu’à faire ce que l’on veut faire, est la question délibératoire à se poser.

Mais dans le fond, celui ou celle qui se la pose le sait déjà.